La Machine

Le principe de fonctionnement est assez simple. Comme la respiration n'est plus un réflexe automatique, le fait de s'endormir provoque l'arrêt de la respiration.

Une fois glissé dans l'appareil, une trappe est alors verouillée et seule la tête dépasse. un joint en caoutchou autour du cou empèche les fuites d'air.

Le compresseur est alors mis en marche et tour à tour pressurise et dépressurise le poumon d'acier. la pressurisation chasse l'air des poumons de Bernard et la dépressurisation inspire l'air dans les poumons.

En cas de panne électrique, un groupe électrogène prend le relais